COVID-19 : Retour sur un accord antisocial !

COVID-19 : Retour sur un accord antisocial !

Rédigé le 08/04/2020


Retour sur la négociation qui s'est tenue la semaine dernière. Une négociation qui aboutit à la signature d'un accord en-dessous des dispositions légales prévues par les ordonnances du 25 mars, pourtant elles-mêmes déjà antisociales. Que disent ces ordonnances?


Avec les ordonnances, l'employeur a la possibilité d'imposer deux semaines de jours de repos (RTT, CET, ACT, ATC, …) sans la nécessité d'un accord. L'accord signé vendredi n'enlève pas cette possibilité à la direction d'Airbus qui pourra toujours jusqu'à la fin de l'année imposer ces deux semaines.


Avec les ordonnances, l'employeur a la possibilité d'imposer une semaine de congés payés à la condition d'un accord de branche ou d'entreprise. Ça y est, accord signé, et sans aucune contrepartie! Cet accord va même plus loin, puisqu'il autorise la prise forcée de congés supplémentaires pour les salariés dont les compteurs repos ne seraient pas assez garnis.


Ces congés forcés aujourd'hui, qui ne sont pas des vacances en période de confinement, ne seront plus disponibles demain pour permettre aux ouvriers de se reposer alors qu'ils auront pour certains à rattraper les 10 journées non travaillées du début de la période de confinement.


Concernant l'indemnisation de l'activité partielle, c'est pour la première fois un accord en dessous de la convention collective de la métallurgie, qui prévoit une indemnisation à 100% des salariés au forfait.


Avec une masse salariale majoritairement constituée de salaires au forfait, les bénéfices sont pour Airbus! D'autres grands groupes ont fait le chemin inverse en choisissant l'indemnisation à 100% pour l'ensemble des salariés (Alstom, Thales, …), c'est la revendication de la CGT.


Pourquoi des organisations syndicales opposées hier à l’inversion de la hiérarchie des normes hier, acceptent aujourd’hui docilement de signer un accord qui l’entérine ? C’est un très mauvais signal envoyé pour le futur.


Au final une négociation en trompe l’œil au détriment de tous les salariés!


COVID-19 - Retour sur un accord antisocial !.pdf COVID-19 - Retour sur un accord antisocial !