1 er mai 2021 dans la rue !!

Rédigé le 30/04/2021


Journée internationale de solidarité, de lutte des travailleurs Pour le progrès et la paix !

La CGT est l’outil de mobilisation et de lutte des salariés, de la jeunesse, des retraités, des privés d’emplois de Haute-Garonne. Elle affirme la solidarité internationale des travailleurs et des peuples contre l'exploitation capitaliste.

Elle dénonce le Capital et ses milliardaires avec la crise sanitaire qu'ils ont eux-mêmes générée et qu’ils utilisent pour accélérer la mise en œuvre d'un vaste projet de restructuration de la production à l'échelle Nationale, Européenne et Mondiale. Leur but est bien l'augmentation des profits, notamment par la réduction des droits et garanties des salariés et leur mise en concurrence. Dans le but d’avoir les mains libres, sous couvert de l’état d’urgence sanitaire, patronat et gouvernement multiplient les lois et mesures liberticides : fichages des militants, loi sécurité globale…

Cette réalité éclate au grand jour, les masques tombent particulièrement en Haute-Garonne avec des secteurs de pointe comme l'aéronautique, touchée de plein fouet. En France, depuis le début de la pandémie, plus d'un million d'emplois ont été supprimés alors que les quarante milliardaires que compte notre pays ont engrangé 175 milliards de plus!!

C'est la même logique dans les Services Publics avec les exemples de l'Ecole et de l’'Hôpital public où la pandémie sert de moyen au patronat pour avancer ses pions sur l'échiquier de la privatisation afin d’élargir toujours plus le champ des profits possibles. Blanquer sait où il va, il sert les intérêts du capital comme son collègue Véran !!

Aujourd’hui, le CAC 40 n’est plus seulement un élément du rapport de force dans la gestion publique, il est carrément aux manettes dans tous les rouages des institutions ! La décentralisation et les différentes réformes successives depuis plus de quarante années ont conduit à cet état de fait et on perçoit pourquoi la revendication CGT d’un bilan et d’un état des lieux se soient toujours heurtés au refus du pouvoir quel que soit le gouvernement en place.

La CGT affirme que ce sont ces politiques de régression sociale et humaine qui cumulées à l’absence d’utopie et d’alternative bien identifiable, permettent aux mouvements réactionnaires et fascistes d’envahir les espaces politiques et médiatiques.

Elle affirme que l’accumulation effrénée des richesses dans les mains d’un patronat organisé pille les économies ainsi que les richesses naturelles, culturelles et humaines à l’échelle planétaire. Les effets sont les nombreux conflits qui massacrent des êtres humains et détruisent des pays tout en menaçant la paix dans le monde.

C’est l’emballement d’un système à bout de souffle qui met en danger le devenir même de la vie sur terre. La crise sanitaire en est un exemple de plus, le Capitalisme est bien incompatible avec l’Ecologie !!

Dans ce contexte, la CGT combat toutes les formes de discrimination et d’exclusion, le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. Elle réaffirme ce qui fait la force d’une République Sociale assise sur notre histoire : la solidarité intergénérationnelle, interprofessionnelle et Internationaliste !!

Un 1er Mai non bâillonné !

Depuis le début de la crise sanitaire et dans le prolongement de la lutte contre la réforme des retraites, les travailleurs salariés, sans emplois, précaires et retraités ainsi que les étudiants, lycéens, apprentis et plus largement, les citoyens se mobilisent et disent non à l’austérité.

Partout des grèves et mobilisations ont lieu sur l’emploi, les salaires, les conditions de travail... C’est bien cette voie là qu’il faut faire grandir car c’est bien de la lutte sur le lieu de travail, que naissent et se construisent la conscience de classe et la communauté d’intérêt d’un salariat unifié et dans l’action, pour pousser jusqu’à la transformation de la société !

Par la grève et les manifestations, gagnons les nouveaux droits dont notre pays a besoin pour construire un avenir meilleur ! 



C’est à partir de là que le retour au plein emploi deviendra une réalité avec un progrès économique social et démocratique pour tous.

Face à l’archaïsme de ceux qui nous ramèneraient deux siècles en arrière nous devons montrer notre détermination à gagner sur les revendications des salariés, des retraités, des privés d’emplois et de la jeunesse.




1er mai.pdf 1er mai