COVID-19 : Pas de journée non travaillée pour les salariées en télétravail !

COVID-19 : Pas de journée non travaillée pour les salariées en télétravail !

Rédigé le 02/04/2020


De nombreux salariés en situation de télétravail se voient imposer un jour non travaillé pour ce vendredi. Les prétextes avancés sont variables. Cela va de la solidarité avec les cols bleus obligés de revenir sur site, jusqu’à « c’est dans l’accord signé par les syndicats ».

Il n’y a rien de tel dans cet accord. La CGT ne l’a pas signé mais pour autant nous ne pouvons accepter que la direction prenne comme caution les syndicats pour faire passer des mesures en toute illégalité.

Que dit l’accord à l’article 8 :

« L’interruption collective de travail est limitée à 10 jours pour les personnels concernés par l’impossibilité de venir travailler tout ou partie des deux semaines du 23 mars au 5 avril 2020. »

De fait, les salariés dont les activités sont compatibles avec la pratique du télétravail, ne peuvent être dans l’impossibilité de venir travailler. Les consignes du gouvernement sont par ailleurs tout à fait claires concernant le télétravail :

« Suite au passage au stade 3 de la pandémie, le télétravail devient impératif pour tous les postes qui le permettent. Chacun, employeur comme salarié, peut contribuer à lutter contre la diffusion du Coronavirus, en ayant recours, chaque fois que possible, au télétravail. Le télétravail est un droit prévu par l’article L. 1222-9 du Code du travail issu de l’ordonnance du 22 septembre 2017 et doit être privilégié en phase 3 épidémique. Je peux donc demander à mon employeur à bénéficier du télétravail jusqu’à nouvel ordre. Si mon employeur me donne son accord, cela peut se faire par tout moyen. Son refus doit être motivé. »

S’il s’agit d’initiative de hiérarchie, c’est tout à fait inacceptable. Elles n’ont pas à interpréter les accords signés et c’est la responsabilité de la direction de veiller à ce que ceux-ci soit appliqués en conformité.

La CGT a envoyé un courrier à la direction afin que des consignes soient envoyées à l’ensemble des responsables d’équipe pour que cette journée non travaillée soit retirée des comptes des salariés dont l’activité est compatible avec le télétravail.


COVID-19 - Pas de journée non travaillée imposée en télétravail.pdf COVID-19 - Pas de journée non travaillée imposée en télétravail