Salon du Bourget : Airbus a engrangé 363 commandes en trois jours

Salon du Bourget : Airbus a engrangé 363 commandes en trois jours

Rédigé le 20/06/2019

Les commandes d'Airbus ont décollé au 53ème salon du Bourget.



Photo Airbus


Durant le salon du Bourget 2019, Airbus a signé pour 363 ventes et intentions d'achat pour ses appareils. Le nouvel A321 NEO XLR a dépassé le seuil symbolique des 200 commandes. Boeing lui affiche un bila de 282 ventes et intentions d'achat.

Au dernier jour du salon aéronautique du Bourget, c'est l'heure du bilan pour Airbus. Après une dernière intention d'achat dévoilée ce jeudi matin portant sur vingt A220 par le loueur Nordic Aviation Capital (NAC), le groupe toulousain fait ses comptes. En trois jours, Airbus a moissonné 363 commandes et intentions d'achat.

On compte 149 achats fermes et 214 intentions d'achat. Par ailleurs, Airbus a réussi le lancement commercial de son nouvel avion, l'A321 NEO XLR. Cette nouvelle variante de l'A321 NEO LR permet à l'appareil d'approcher 9 000 km de distance franchissable, le transformant en avion long-courrier. En trois jours de salon, le dernier-né de la gamme Airbus a réussi à engranger 226 commandes pour des livraisons qui débuteront en 2024. Airbus s'était fixé l'objectif de franchir la barre des 200 appareils pour réussir le lancement de son dernier-né.

 

"Un beau décollage" pour le nouvel A321 NEO XLR

La compagnie australienne Qantas en a commandé 36 exemplaires alors que le groupe d'investissement américain Indigo Partners en a pris cinquante pour ses quatre compagnies low-cost Frontier Airlines (USA), Jestsmart (Chili), Volaris (Mexique) et Wizz Air (Hongrie). Même American Airlines, un client historique du Boeing 737 MAX, en a décidé d'en acheter cinquante également. L'Australien Qantas a signé pour 36 exemplaires alors que le groupe IAG (British Airways) s'est engagé pour quatorze A321 NEO XLR et quinze pour Saudi Arabian Airlines. "C'est un beau décollage", a commenté le directeur commercial  d'Airbus Christian Scherer.

Encore une fois, la famille A320 est celle qui fournit le gros des commandes avec 254 commandes et intentions d'achat durant le salon dont 127 A321 NEO XLR. Le petit dernier de la famille, l'avion régional A220 racheté au Canadien Bombardier, a profité de la puissance de feu commerciale d'Airbus avec 85 appareils. Côté long courrier, pas de vente d'A350 mais 24 exemplaires de la famille A330 notamment pour le Britannique Virgin Atlantic.

De son côté, Boeing a signé pour 282 commandes et intentions d'achat durant le salon. Le coup de maître de l'Américain restera la méga commande de 200 737 MAX auprès du groupe IAG (British Airways, Iberia...) alors que l'avion est toujours interdit de vol suite à deux crashes. Le montant total dépasse les 34 milliards de dollars au prix catalogue.

Gil Bousquet

Source : La Dépêche